Comment prolonger la durée de vie de la batterie de VSP électrique ?

Communément appelée voiture sans permis (VSP), cette voiture existe sous de nombreuses variantes. Avec la gamme électrique, les utilisateurs font une nouvelle expérience de conduite. Pour optimiser les fonctionnalités de leur automobile, leur batterie a donc besoin de rester dans un bon état. Comment prolonger la durée de vie de la batterie de VSP électrique ?

Recharger la batterie au moment opportun 

La recharge doit se faire de façon responsable afin d’optimiser les performances de l’accumulateur de l’énergie. Cette tâche s’effectue régulièrement bien que le propriétaire désire parcourir de courtes distances. Les utilisateurs peuvent commander une batterie vsp sur ce site pour profiter pleinement de leur automobile. 

Quoi qu’il en soit, la meilleure manière de procéder consiste à maintenir la charge entre 20 et 80 %. Le propriétaire de l’auto doit donc veiller à ce que la batterie ne soit jamais à plat ou à 100 %. De courtes alimentations effectuées de façon fréquente restent ce qu’il y a de mieux. 

Cela limite une surchauffe des équipements. Après le remplissage de l’accumulateur, il est toujours bien de laisser le véhicule se reposer durant quelques minutes, pour éviter toute déconvenue. 

Opter pour une conduite souple 

Les voitures sans permis sont destinées aux déplacements en ville. Elles demeurent moins résistantes par rapport aux autres modèles d’autos. La preuve, la vitesse maximale de ces véhicules est de 100 km/h. D’autres variantes plus sophistiquées autorisent jusqu’à 130 km/h. 

Pour prolonger la durée de vie de la batterie d’une VSP, il faut rouler à faible vitesse. Plus le conducteur accélère, plus le véhicule sollicite l’énergie emmagasinée.

Dans ces conditions, il a fréquemment recours au système de freinage. Tout cela pompe la batterie et engendre une surchauffe. Pour préserver la vie de la batterie, vous devez également éviter les longues distances et les terrains impraticables. 

Mettre son véhicule dans les meilleures conditions 

Bien que les VSP soient des automobiles de ville, les constructeurs ont pris toutes les dispositions pour qu’elles restent fonctionnelles au quotidien. L’usage ponctuel est donc sans intérêt pour la batterie. Avec une telle option, elle se décharge vite et perd ses performances. 

Pour les cas de force majeure, l’utilisateur doit garer le véhicule dans un endroit dans lequel l’accumulateur est à l’abri de la chaleur et de l’humidité. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de la garer dans un parking souterrain.

Limiter l’usage des équipements énergivores 

L’utilisation des systèmes de climatisation et de chauffage réduit non seulement l’autonomie, mais aussi la durée de vie de l’accumulateur. Pour conserver les performances de cet équipement, le conducteur peut descendre les vitres pour aérer l’habitacle.

Avec les récents modèles de voitures sans permis, il peut choisir des options spécifiques comme : 

  • les sièges chauffants ; 
  • le pare-brise chauffant ; 
  • les régulateurs de vitesse. 

D’autres variantes sont même équipées d’un système de récupération. Ce dispositif sert à récupérer l’énergie produite lors du freinage pour la convertir en électricité utilisable.